Comme plusieurs, mes visites chez le dentiste ne sont pas des moments j’attends avec impatience. Qu’on ne se méprenne pas, je sais que ces rendez-vous sont essentiels à une bonne hygiène buccale et qu’ils peuvent contribuer à une meilleure santé en générale. Cependant, je n’aime pas beaucoup me faire « jouer » dans la bouche, et je maudis le bruit que font les instruments dentaires. Ils me font grincer des dents, comme le crissement des ongles sur un tableau.
Il y a deux mois, je me rendais, un peu à contre cœur, à mon rendez-vous chez le dentiste. J’informe la réception de ma présence et prends place dans la salle d’attente. Je choisis un magazine – chasse et pêche – et commence à feuilleter. Je perçois soudain le bruit d’un ronflement. L’homme devant moi c’était assoupi. L’individu, début trentaine, émet alors un bruit infernal et se réveille lui-même, sur le coup. Il me regarde un peu perdu. Je souris. « Est-ce que je ronflais », me demande-t-il? « Euh. Un peu oui ». Il s’excuse. Je le rassure en lui affirmant que je ronfle aussi. Ma douce et tendre épouse ne peut supporter mes ronflements. Ça lui fait grincer des dents, encore plus que le bruit que font les instruments dentaires! Je me retrouve donc plus souvent qu’à mon tour sur le canapé.
Le charmant monsieur m’informe que son ronflement est exactement la raison de sa visite aujourd’hui. Je sourcille. « Je ne vois pas comment le dentiste peux vous venir en aide avec ce problème », lui dis-je. Il m’explique que le centre dentaire propose en fait plusieurs options pour diminuer ou même cesser le ronflement. Le dentiste lui a parlé de l’orthèse dentaire. Il existe aussi des appareils de ventilation pour contrer le problème et par le même temps l’apnée du sommeil, mais ceux-ci doivent être prescrits par un médecin. Mon nouveau confrère ronfleur me lance un « bonne chance », lorsqu’il se lève à l’appel de son nom par l’hygiéniste.
C’est à mon tour d’être appelé par l’hygiéniste. Avant qu’on me demande « d’ouvrir très grand », je m’informe sur les particularités de l’orthèse. On m’informe que cet appareil s’appelle aussi orthèse d’avancée mandibulaire. L’orthèse est portée la nuit pour maintenir la mâchoire inférieure et la langue vers l’avant, ce qui permet de faciliter le passage de l’air. L’appareil permet donc de limiter le ronflement et aussi de traiter l’apnée du sommeil. Contrairement aux orthèses en vente libre, les experts du centre dentaire mouleront le plateau à la bouche du patient pour un meilleur confort.
Grâce à mon confrère ronfleur et à mon dentiste, je dors maintenant dans mon lit douillet, auprès de ma douce.

Coordinator - Marie-Eve Gallant

A member of the Ordre des dentistes du Québec and owner of the dental clinic Clinique de l’Avenir, Dr. Gallant obtained her doctorate in dentistry at the Université de Montréal in 2010. Since the beginning of her multidisciplinary practice, she has expressed an interest marked for surgery and cosmetic dentistry. Always in the interest of perfecting her art, she took part in several continuing education courses in order to provide the most sophisticated dental care to her patients. Her personalized, gentle approach inspire confidence in those who typically fear dental work. For her, a radiant smile of health is a pledge of confidence and success.