clinique avenir header image clinique avenir header image
438-793-2227
Blanchiment des dents : les exceptions

Blanchiment des dents : les exceptions

On n’y croyait plus, mais le printemps est enfin à nos portes! Avec le retour de la belle saison et les multiples épaisseurs de vêtements qui disparaissent, les centres d’entraînement et les programmes de perte de poids font de bonnes affaires. Mais qu’en est-il de votre sourire, cet attrait irrésistible qui laisse souvent une première impression indélébile?

Si vous pensez au blanchiment des dents pour effacer les dernières traces des abus de l’hiver, sachez que ce traitement, bien que très à la mode, n’est pas toujours recommandé. Voici quelques exemples de situations où le blanchiment des dents n’est pas une solution envisageable. Si vous croyez correspondre à l’un ou l’autre des cas suivants, parlez-en avec votre dentiste : votre professionnel a plus d’un tour dans son sac!

Les enfants et les femmes enceintes

On le sait, la grossesse comporte son lot d’interdits. En plus d’éviter les sushis, l’alcool et les teintures, les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter d’avoir recours au blanchiment des dents. Ce traitement n’est pas non plus recommandé avant l’âge de 16 ans, parce que la chambre pulpaire est plus grosse.

Les sensibles et les allergiques

À la clinique, vous êtes connus pour vos cris de douleur dignes de l’opéra? Vous frissonnez à la vue d’une sucette glacée ou d’un café bien chaud? Vos dents sont peut-être plus sensibles que la moyenne et dans ce cas, il est préférable de rester loin des traitements de blanchiment des dents. Les personnes allergiques au peroxyde utilisé dans l’agent blanchissant devraient également être prudentes.

Les patients rebelles

Avant de penser à l’éclat de votre sourire, il faut penser à la santé de votre bouche. Il est important de réaliser toute intervention que vous auriez mise aux oubliettes avant de procéder au blanchiment des dents, puisque le produit pourrait pénétrer dans une faille et rendre la dent sensible. De plus, l’agent blanchissant ne fonctionne pas pour ceux qui ont les racines des dents exposées, puisque celles-ci n’ont pas de couche d’émail.

Finalement, rappelez-vous que les dents ne sont naturellement pas blanches, mais qu’elles varient plutôt du grisâtre au jaune. Elles foncent naturellement avec l’âge, mais également lors de l’utilisation de produits du tabac ainsi qu’avec la consommation de certains aliments ou boissons. D’autres facteurs, comme le maquillage, peuvent modifier l’apparence de la couleur des dents. Avant de vous lancer dans un traitement de blanchiment des dents, cherchez d’abord à déterminer la cause de votre coloration dentaire à l’aide de votre dentiste.

Share this:

Comments are closed.